Face à la tempête qui se lève dans mon organisation, j’ai deux choix à faire : l’action ou l’inaction, et agir seul ou en groupe. Il en découle 4 stratégies différentes, qui présentent chacun avantages et inconvénient. Faisons un petit tour.

1. Individuel — Inaction

Le Choix : Rester où je suis et faire mon métier ; laisser la direction décider de mon avenir.

Le pari : si je travaille bien, j’aurai de bonnes appréciations de mon management et je serai récompensé pour mon mérite.

Mon allié : La direction et la DRH

Avantage : je continue à faire le métier que j’aime

Inconvénient : Mon intérêt est-il aligné avec celui de la direction ?

Question : Mais la direction fait-elle son métier en passant plus de temps sur la vente de la filiale que sur nos opérations ? Une fois que la réorganisation est annoncée, n’est-il pas attendu de moi que je consacre une partie de mon temps à prendre en charge ma carrière ?

2. Individuel — dans l’action

Le Choix : Se prendre en main tout seul ; je ne compte que sur moi, je m’occupe de trouver mon prochain poste

Mon allié : moi-même. Je peux agir vite.

Le pari : je suis plus malin que la moyenne, je sais des choses que les autres ne savent pas.

Avantage : je prends le cours de ma vie en main, j’aurais fait ce que j’ai pu, pas de regrets.

Inconvénient : je dois faire de la politique, parfois marcher sur les autres.

Question : La loi de la jungle sera-t-elle toujours à mon avantage ? Comment équilibrer court et long terme, préserver un bon esprit dans l’équipe malgré quelques inévitables coups bas ?

3. Collectif — inaction

Le Choix : Je m’inquiète mais je continue à travailler. Des instances sont là pour représenter mon intérêt, et plus largement les intérêts de tous les « non-patrons » au sens large.

Mon allié : les syndicats, le CE.

Le pari : pour avoir le meilleur résultat il vaut mieux laisser les IRP faire leur travail sans interférer individuellement.

Avantage : je continue à faire mon métier, je ne porte pas de responsabilité

Inconvénient : Le syndicat défend-il les intérêts de la filiale ? Du groupe ? Ou de sa fédération nationale ? Comment peut-il savoir ce que je souhaite si je ne l’exprime pas, et comment puis-je l’exprimer si je n’ai pas accès à l’information ?

Question : quels sont les autres enjeux des irp (prochaines élections, autres négociations en cours, forte personalités …) ?

4. Collectif dans l’action

Le Choix : Je m’appuie sur mon réseau de confiance pour former une équipe et adresser les incertitudes à venir comme un nouveau projet à gérer

Mon allié : Mes collègues

Le pari : Les autres ne vont pas en profiter pour abuser de ma coopération

Avantages : je prends le contrôle de la situation et je bénéficie de la force du groupe.

Inconvénient : chronophage, à moins d’utiliser les outils numériques, et il faut composer avec les autres. Le travail de groupe nécessite du partage, donc de la transparence, donc de l’exposition. Certains peuvent « trahir » le groupe. On va moins vite que seul.

Question : Qui ai-je en vie d’aider, qui est prêt à m’aider inconditionnellement ?

Written by

Entrepreneur, father, barbarian, dreamer, prospectivist, teal evangelist, optimistic, french-vietnamese, parisian, feminist, caretaker. Blind to legal fictions.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store